Cyber harcèlement: les lignes bougent dans les pays anglosaxons


Les victimes de cyber harcèlement ne connaissent pas de trêve estivale. Cependant, certains signaux positifs commencent à être envoyés outre-manche et outre-atlantique

Chaque année en France, le cyber harcèlement est à l’origine de 10% des suicides des 8-17 ans.

Cyber harcèlement: les lignes bougent dans les pays anglosaxons

Malgré l’essor de ce phénomène, le pouvoir public français n’ont de toute évidence pas encore pris la mesure du problème. Rappelons que le droit pénal français ne reconnait à l’heure actuelle de harcèlement que dans le cadre du travail et depuis peu au sein du couple, et que la formation des policiers ou gendarmes dans la prise en compte de ce phénomène est quasi-inexistante.

Alors que bon nombre de partent et élèves savourent quelques jours de vacances au soleil, les victimes de cyber harcèlement, elles, ne connaissent pas de trêve estivale. Cependant, certains signaux positifs commencent à être envoyés outre-manche et outre-atlantique, comme nous le montrent les évènements récents.

Au Canada, deux individus ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur un cyber harcèlement ayant conduit au suicide d’une adolescente de 17 ans, Rehtaeh Parsons. Agressée sexuellement lors d’une soirée, des individus avaient filmé la scène et l’avaient diffusée sur les réseaux sociaux. (source)

Au même moment, de l’autre côté de la Manche, le premier ministre David Cameron donne de l’ampleur à un mouvement d’appel au boycott du réseau social Ask.fm suite au suicide tragique de quatre adolescents britanniques victimes, sur ce site, de cyber harcèlement. (source)

Rappelons que Ask.fm est un réseau social très prisé par la jeunesse. Le principe de ce réseau est d’offrir un espace public sur lequel les internautes peuvent poser des questions ou répondre à des questions posées précédemment.

Les problématiques abordées sont la plupart du temps des plus triviales. Il arrive cependant que certaines d’entre elles soient relatives à des questions de vécu intime d’ adolescents. Le semi-anonymat des profils créé malheureusement un sentiment d’impunité de la part de certains internautes qui s’immiscent dans les fils de réponses avec la ferme intention de déchaîner leur haine ou leur mépris. 

 

Victime ou témoin de cyber harcèlement ?