Cyber harcèlement: comment réagir ?


Comment réagir en cas de cyber harcèlement ? Il faut en parler à un adulte et ne pas essayer de régler le problème seul !

« 40% des 13-16 ans ont un jour été victime de cyberharcèlement » Laurine, lycéenne, Le Monde du 6 février 2014

Cyber harcèlement: comment réagir ?

On ne voit pas forcément venir le cyber harcèlement.

Ça commence par des surnoms méchants ou des commentaires moqueurs sur ton mur Facebook. Ça peut parfois être des insultes et messages agressifs sous les vidéos Youtube que tu partages. Parfois même tu vois des personnes que tu ne connais même pas lancer des rumeurs sur toi. Des gens que tu connais te demandent si c’est vrai mais ne semblent pas te croire lorsque tu leur réponds. Ça te blesse et tu te sens dépassé par ce qui arrive.

Quand ça arrive, on est pris au dépourvu et on ne sait pas quoi faire pour s’en sortir.

Sache tout d’abord que tout n’est pas sujet de plaisanterie. Il faut savoir réagir et ne pas se laisser faire. Il y a une différence énorme entre la blague et le harcèlement.

 

Sache également que tu n’y es pour rien, tu n’es pas coupable. Ça peut arriver à n’importe qui, et ça arrive à de plus en plus de jeunes.

 

Si toi ou une personne que tu connais est victime de cyber harcèlement, voici quelques conseils qui ont fait leurs preuves :

Sauvegarde toutes les preuves du cyber harcèlement. Si tu as des email méchants ou des insultes postées sur ton profil ou ton blog, sauvegarde-les sur ton ordi pour t’en servir comme preuve. (fait une « impression d’écran »).

Trouve le bouton de signalement du site sur lequel tu reçois ces messages. Ainsi ils seront supprimés et tu pourras empêcher cette personne de te contacter.

Ne réponds pas ou n’essaie pas de te venger de ce que l’on a pu te dire ou te faire, ça pourrait empirer la situation. Si tu ne réponds pas, le harceleur laissera tomber plus facilement.

Si le harcèlement est vraiment très grave et si les mesures prises ne suffisent pas, il faudra alors porter plainte (avec tes parents) muni des preuves que tu auras conservées.

Dans tous les cas, parle en à un adulte ! Il n’y a pas à avoir honte d’être la cible de ce type de harcèlement. En parler permet de prendre un peu de hauteur et de trouver des solutions pour régler au plus vite le problème.

 

N’hésite pas à regarder cette vidéo de l’association britannique Cybersmile. Elle nous donne un conseil majeur :

 

Il ne faut pas répondre ou essayer de se venger seul ! Ça ne fera qu’empirer la situation ! 

 

 

Victime ou témoin de cyberharcèlement ?